Musée

museeBatimentLes pages suivantes vous invientent à une première visite du musée de la Famille Chappuis. Vous pouvez agrandir chaque image par un clique. Mais bien d’autres trésors attendent votre visite…

 

Le musée est ouvert sur demande

  • Tel. 022 422 01 24

Groupe

  • 15-20 personnes maximum

Durée de la visite

  • 45-90 minutes

1


Visite du musée de la famille Chappuis – Soyhières.

2


L’Auberge de la Croix-Blanche et la Maison de l’Oncle Fleury.

Gobelin à l’oratoire

3


La Mère Marie de Sales 7ème enfant de la famille Chappuis, dont la Cause de Béatification fut introduite à Rome en 1898.

4


La Mère Marie de Sales 7ème enfant de la famille Chappuis, dont la Cause de Béatification fut introduite à Rome en 1898.

 

5

Au premier étage de l’actuel « Ecole enfantine » de Soyhières se trouvent des souvenirs retraçant à la fois le sort d’une famille, de son enfant « vénérable » et du dernier-né des cantons suisses…

6

… une famille fidèle aux Princes-Evêques de Bâle…

7

… subissant l’annexion à la France… la Grande Révolution… et le gouvernement impérial…

et se retrouvant après 1815 avec un acte d’origine bernois…

8

Tableau ramené par le jeune Chappuis, après son service militaire dans la Garde des « Cent-Suisses ».

9

Enseigne de l’Auberge de la Croix-Blanche – important lieu de rencontres et de discussions, à la croisée des chemins.

10

Histoire d’une famille fidèle à la Foi chrétienne, marquée par la spiritualité salésienne.

11

Table de famille et cachette du Curé, l’Oncle Fleury, pendant la Révolution.

12

Commode ayant servi d’autel pour la célébration de la Messe.

13

En pleine nuit, les membres de la famille se retrouvent pour la prière.

14

Dès 1893, ce lieu de culte improvisé est devenu un oratoire et lieu de pélerinage.

15

Huit magnifiques gobelins y retracent la vie de Marie-Thérèse Chappuis, devenue la mère Marie de Sales.

16

Ornement sacerdotal fait avec une robe ayant appartenu à la jeune Marie-Thérèse.

17

 

 

 

Souvenirs de famille.

18

Et un livre de bons conseils et de « secrets » consignés par Xavier Chappuis en 1804.